A vous de jouer...

La magie au détour d'une gare ...

Les gares m'ont toujours fascinée. Plus jeune, je m'amusais à regarder les gens, leurs bagages, saisir une bribe de conversation et m'inventer une petite histoire sur chacun d'eux. Où allaient-ils? Pourquoi...? Comme autant de petites nouvelles éphémères. Parfois dans les trains de grandes lignes, je retrouvais ces voyageurs dépositaires de mon imaginaire à quelques sièges de moi. Ils prenaient alors corps et voix et on échangeait quelques mots (qui à coups sûr mettaient à mal toutes mes affabulations).

C'était beau.


Aujourd'hui, les voyages en train sont plus tristes. Les voyageurs s'adressent à peine un bonjour avant de plonger qui dans un bouquin, qui dans sa tablette tactile, qui dans le streaming sur son téléphone. Les écouteurs sur les oreilles ressemblent à autant de sens interdits aux amateurs de conversations.

Les gares, elles, sont fidèles à elles-mêmes : avec leurs voyageurs pressés et solitaires, insectes frénétiques bourdonnant sur sur les quais, les yeux emplis des questions du départ.


Pourtant, quelque chose a changé ...

Non loin des quais, les pianos de l'initiative A VOUS DE JOUER viennent briser ce flot de solitudes anonymes et offrir un instant de grâce. Les voyageurs déposent un instant leur valise à leur pieds. Oublient pour un temps celles qu'ils ont sous les yeux et se retrouvent là, bercés par la mélodie d'un inconnu. Parenthèse enchantée.

Les gens sourient, se regardent enfin, chantent ou se dandinent parfois. Ensemble.

Puis applaudissent et reprennent leur chemin , le coeur plus léger.


La musique, comme une île, fait voyager le coeur de la marée de passants.

Elle suspend le temps. Elle nous connecte.

Ces petits moments là de vivre ensemble me font un bien fou, et vous?


© Le Chat à Plume I paroles de chanson I poésie I auteure de spectacle vivant

  • Facebook - Gris Cercle
Sacem_logo_vertical_NB.jpg