La force de la parole

Mis à jour : 17 août 2019

Trouver sa Voie, sa Voix.

En tant qu'auteur, ou artiste, on exprime une partie de nous mêmes à travers nos créations. On se pose parfois beaucoup de questions : qu'y a-t-il d'universel à ce que j'ai livré d'intime? Mon texte est-il original? Que vais-je susciter comme réflexion, comme émotion ?

En d'autres termes, ma voix mérite-t-elle d'être entendue ?


Et si on oubliait l'essentiel ? C'est notre voix. Une voix humaine.

Elle a le droit d'être là, d'être libre. Et si elle est authentique, sincère ... alors son existence a un sens. Elle touchera d'autres coeurs, d'autres consciences.

Qu'importe que le message aie déjà été dit de mille façons, la nôtre aura son propre rythme,sa propre résonnance, sa propre tonalité, son propre espace temps. Elle comptera.

Avoir une voix, c'est une chance que d'autres n'ont pas.

Et c'est un cadeau qu'on se fait de la libérer.

Elle est un trésor de l'Humanité, elle fait notre spécificité , notre lien. Notre identité.

Découvrir sa voix, est parfois un acte de naissance, ou de renaissance.

Chacun à son mot à dire. Et c'est beau !

Le magnifique documentaire "A voix haute" de Stéphane de Freitas, nous rappelle que chaque voix compte. La Parole nous engage. Elle nous appartient. A travers elle, on est "dans la place". Et c'est là toute sa valeur. Toute sa beauté.



J'ai ressenti une véritable émotion à voir ces jeunes de Seine Saint Denis trouver la leur et je ne peux que vous inviter à faire l'expérience de ce documentaire.

Au delà des concours d'éloquence, on retrouve aussi ce genre d'épiphanie de la Parole libérée dans les ateliers de musique actuelles, de slam, de rap organisés par des animateurs de quartiers ou des associations.

En tant qu'auteurs, on est parfois tenté de donner une voix à ceux qui n'en ont pas, mais il est tout aussi important de faire éclore ces voix là ! Alors merci à l'auteur de ce documentaire et à tous les animateurs d'ateliers d'écritures et de chant de nous le rappeler. A voix haute !


“Ce n’est pas l’encre qui fait l’écriture, c’est la voix, la vérité solitaire de la voix, l’hémorragie de vérité au ventre de la voix.”

Christian Bobin / L’Inespérée




© Le Chat à Plume I paroles de chanson I poésie I auteure de spectacle vivant

  • Facebook - Gris Cercle
Sacem_logo_vertical_NB.jpg