Tombe le Masque

Derrière la porte blindée

La lumière tamisée

Les convives en costume

Ont leurs us et coutumes

Les cravates sont déliées

Les yeux écarquillés

 

Attablés les buveurs

S'offrent précieuses liqueurs

Et marché à la viande

Sur l'étal de la scène

Une malheureuse sirène

Prouve sa valeur marchande

 

Sous les regards poisseux

Des hommes libidineux

La danseuse en sueur

Se couvre de moiteur

Ses yeux se perdent au loin

Fuient leurs regards porcins

 

Attablés les buveurs

S'offrent précieuses liqueurs

Et marché à la viande

Sur l'étal de la scène 

Entre une autre sirène

Poupée de contrebande

Dehors le matin vient
Et le bar ferme enfin

Les filles gagnent le vestaire

Leur salaire de misère

Elles reprennent leur bavardage

Tout à leur démaquillage

Mais dans le miroir fêlé

Ce qu'elles voient dans le reflet

C'est leur front estampillé

Jambon de qualité

© Le Chat à Plume I paroles de chanson I poésie I auteure de spectacle vivant

  • Facebook - Gris Cercle
Sacem_logo_vertical_NB.jpg