Neige, Antithèse, Synthèse

Texte attribué

Je prends un peu de neige au bord de ta fenêtre

Et je te trouve si beau que faut-il l'admettre

En glissant le morceau fondant sur ton visage

Je souligne tes traits et mon cœur est en nage

 

A ton tour tu as pris la neige sur la fenêtre

Sa caresse sur ma peau vibre de tout mon être

Le moment est troublant et tire à boulets blancs

Sur la braise de deux âmes qui brûlent en tremblant

 

Nos sourires se dessinent sous la morsure du froid

Le temps semble vouloir juste s'arrêter là

Tandis que toi et moi pour se goûter un peu

On croque dans la neige qui a servi au jeu

 

Refrain

La neige semble si pure si fraîche si délicate

Son goût est un peu fade aux creux de nos mains moites

 

Bientôt la neige se fond et mon cœur se morfond

Par le carreau je te vois qui tourne les talons

Tu sembles avancer pourtant tu fais un pas en arrière

Sur le bord de la fenêtre la neige devient poussière

 

Je tends la main vers toi et mords cette poussière

Toi tu ne me vois pas, je reste prisonnière

De cette nuit de cristal où nos deux cœurs fondaient

Comme cette neige qui glissait là sur nos peaux de lait

 

Nos sourires s'évanouissent comme s'évanouit le froid

Dans le redoux de l'air je ne manque que de toi

Tu as souffé sur ma Joie ce matin en t'enfuyant

Ton coeur qui  tremblait de moi s'est refusé au printemps

 

Refrain

La neige semblait si pure si fraîche si délicate

Ne reste que son goût fade dans le fond d'une boîte

Copyright Le Chat à Plume
Année : 2012

Cette chanson est déjà attribuée à un artiste.
Texte déposé à la SACEM. 

© Le Chat à Plume I paroles de chanson I poésie I auteure de spectacle vivant

  • Facebook - Gris Cercle
Sacem_logo_vertical_NB.jpg