Comment la gourmandise conduit à la banquise ...

Galathée et Ficelle 

Etaient deux hirondelles

Elles étaient très jolies

Un peu gourmandes aussi

 

Et entre deux voyages

Sur les fils haut voltage

Les belles avaient ouvert

Une jolie bonbonnière

 

Caramels et bonbons

Dragées et câlissons

Coulaient dans leur gosier

Au plumage contrasté

 

Galathée et Ficelle 

Etaient deux hirondelles

Elles étaient très jolies

Un peu gourmandes aussi

 

Dès que la bonbonnière

Montrait ses parois de verre

Les filles la remplissaient

Puis elles s'en délectaient

 

Bientôt elles ne volèrent plus

Leur ventre étaient tendu

Le fil était à terre

Déchaînant les commères

 

Galathée et Ficelle 

Etaient deux hirondelles

Elles étaient très jolies

Un peu gourmandes aussi

 

Les autres hirondelles

N'étaient pas très fières d'elles

Et créaient le malaise

Des deux amies obèses

 

Condamnées à l'exil

Elles échouèrent sur une île

Au milieu des pingouins

Qui les accueillirent bien

 

Galathée et Ficelle 

Etaient deux hirondelles

Elles étaient très jolies

Un peu gourmandes aussi

 

Sur l'île dans la banquise

On dit que la gourmandise

Transforme les hirondelles

En pinguines très belles

 

Et sur cette île du Nord

On donnera toujours tort

Aux cruelles hirondelles

Qui toisent ces demoiselles

 

Galathée et Ficelle 

Etaient deux hirondelles

Pinguines devenues

D'être un peu trop dodues

 

Ces pinguines exquises

Sont très bien dans leur peau

Mais rêvent d'un monde plus beau

Où nul ne les méprise 

Le saviez-vous?

Cette petite comptine tire son inspiration d'un proverbe russe

Copyright Le Chat à Plume
Année : 2013

Merci de me contacter impérativement avant toute utilisation de ce texte.
 

© Le Chat à Plume I paroles de chanson I poésie I auteure de spectacle vivant

  • Facebook - Gris Cercle
Sacem_logo_vertical_NB.jpg