A bout de toi

C’est l’écho de mon rire

Parfois

C’est l’écho de mon rire

Tu vois

Qui me laisse hors de toi

Qui me monte à la tête

Et me crache au visage

Des projets de papier

 

L’espace de cet instant

Je savoure

Coupable

Telle une Cigüe sucrée

La grâce d’oublier

Cette clepsydre vif argent

Qui passe tous mes futurs

Au hachoir du présent

 

Respirant un instant

La tête hors du magma

Je me résigne et chasse

Hors du temps

Hors de moi

Ton doux sourire d’enfant

Qui m’ensorcèle tant

 

Mon Amour ne crois pas

Que je cisaille par choix

Ce cordon de Naissance

Ce lien de Quintessence

De nos âmes jumelées

 

Mais là

Dans ton silence

Tendu

Ecartelé

Il m’étrangle

Il me sangle

Et je crève

Essoufflée

Et la nuque brisée

 

J’ai la rage de t’attendre

Parfois

J'ai la rage de t'attendre

Tu vois

Mais à quoi bon t’offrir

Sordide poésie

Mon frêle cadavre exquis

Etouffé dans la Vase ?

© Le Chat à Plume I paroles de chanson I poésie I auteure de spectacle vivant

  • Facebook - Gris Cercle
Sacem_logo_vertical_NB.jpg