A quatre mains

Laisse tes mains sur le clavier
Quand ton parfum vient le frôler
Sens-tu sous l’envol de tes doigts
200 cordes qui vibrent tout bas
Ferme les yeux
Ne retiens pas
Cette mélodie qui te vient
Laisse les notes s’envoler
Au-delà des lignes de papier

 

(refrain)

Parfois y’a pas besoin de mots
Et les paroles sont dérisoires
La musique emporte les maux
Et le temps n’a plus peur du noir
Pas de fausse note dans tes silences
Quand ton cœur danse

 

Laisse tes mains sur le clavier
Ta mélopée vient m’enivrer
La beauté d’un son éphémère
Vient s’imprimer dans mes artères
A l’unisson
Nous retenons
Le feu qui flotte sur nos lèvres
A travers nos notes égrenées
La fièvre pleut sur le clavier

 

 

(refrain)
Parfois y’a pas besoin de mots
Et les paroles sont dérisoires
La musique envole les oiseaux
Qui nichent au creux de nos espoirs
Pas de fausse note dans nos silences
Quand le temps danse

 

Parfois la musique dit tout haut
Les battements d’ailes du piano
Ne laisse pas mon cœur sur la touche
Je laisse mon doigt sur la bouche
Fermons les yeux
Et écoutons
Le temps qui s’arrête et respire
Le parfum des mains qui caressent
La corde sensible de nos ivresses

 

(outro)

Pas de fausse note dans nos silences
Quand le temps danse
Pas de fausse note dans nos silences
Pas de fausse note dans nos silences
Quand on y pense
 

Copyright Le Chat à Plume
Année : 2019

Texte déposé SACEM. Contacter le Chat pour toute demande d'exploitation.

© Le Chat à Plume I paroles de chanson I poésie I auteure de spectacle vivant

  • Facebook - Gris Cercle
Sacem_logo_vertical_NB.jpg